Archives pour la catégorie Le bilan

La maison de quartier de La Pince

puce22.jpgLes élus de la majorité municipale ont toujours eu une attention particulière pour les habitants du quartier de La Pince. Très naturellement, ils se sont intéressés aux jeunes de ce quartier.   Qu’avons-nous fait pour les jeunes du quartier de La Pince ? 

  cbthlapince002.jpg

Nous avons réouvert la maison de quartier en 2003. Cette maison de quartier  était continuellement vandalisée.

A propos du bâtiment… 

Ce bâtiment a fait l’objet de travaux de peinture, de réfection et a été équipé d’un système d’alarme.

cbthlapince001.jpg A propos des animations… 

Un groupe de travail s’est constitué avec les élus, les agents de la mairie, l’Amicale de La Pince, la directrice de l’école Barrouillet, le Foyer des Jeunes, la représentante de la FCPE, afin de mener une réflexion sur les façons de faire vivre cette maison de quartier. Il s’agissait de prendre en compte les demandes des jeunes et de répondre à leurs besoins.

Aujourd’hui, la maison de quartier fonctionne avec le Foyer des Jeunes, la Prévention spécialisée (ancienne ADPS), l’association d’aide au logement, le CIDF. L’aide au devoir a été arrêté après 1 an et demi de fonctionnement. (absence de bénévoles formés)

 

   cbthlapince005.jpg 1)      Le Foyer des Jeunes est présent  

Les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 17H00 à 19H00

Les samedi de 14H00 à 18H00

Les jours de vacances scolaires de 14H00 à 18H00

Sur les principes de la prévention, de la prise d’initiative et de l’intégration sociale, le Foyer des Jeunes organise des animations, la journée ou sur plusieurs jours.

Exemples d’animations : sorties la journée au paintball, à la patinoire, à la plage. Sur plusieurs jours : camp en Corse, camp découverte à Poitiers, activités sportives à Saint Lary, Bol d’or en mobylette…  Exemples de réalisations : fresque murale, fêtes du quartier, équipe de football corpo, atelier de danse orientale, tournois sportifs… 

cbthlapince004.jpg 1)      La Prévention spécialisée assure des permanences : 2 éducatrices du Conseil général des Landes effectuent des permanences depuis 2004 sur les quartiers de La Pince et du Béliot. Elles accompagnent environ une cinquantaine de jeunes de 13 à 18 ans pour des projets individuels ou collectifs. 

 2)      Projets de la maison de quartier : La maison de quartier présente de nombreux projets pour les jeunes : enregistrement d’un CD de Hip Hop, organisation d’un concert électro le 28 mars prochain, camp à Laruns en avril, compétition  de VTT en juillet…  La maison de quartier n’est plus vandalisée et les jeunes participent pleinement à des projets collectifs. Ce sont les premiers pas vers la vie d’adulte. Les élus de la majorité municipale demeurent toujours à l’écoute des jeunes de La Pince. 

Première Réunion de Présentation

cbthreupubl21fev031.jpgpuce22.jpgPremière réunion de présentation

       Jeudi 21 février 20h00 , Espace Félix Arnaudin

Près de 200 personnes ont  assisté au lancement des réunions publiques de la liste

ville à vivre conduite par Dany Michel , pour les élections municipales 2008 à St Paul lès Dax .

      cbthreupubl21fev033.jpg   cbthreupubl21fev002.jpg  cbthreupubl21fev016.jpg 

Présentation des candidats , Bilan , Projet ,  Questions réponses

puce22.jpgun débat animé , une assemblée attentive , 

un cocktail qui augure le niveau des futures réunions publiques .

cbthreupubl21fev008.jpg                              cbthreupubl21fev034.jpg

Un centre ville.

puce22.jpgLe projet du centre ville a été élaboré afin de doter Saint-paul-lès-Dax d’un véritable centre. C’était donc permettre aux Saint-Paulois et à leurs visiteurs de se promener en toute sécurité dans les rues de la ville.

  spld2008cbth086.jpg Pourquoi une zone 30 en centre ville ? (limitée à 30 Km à l’heure) Justement pour permettre aux Saint-Paulois et aux promeneurs de tout âge (personnes âgées, mères de famille avec poussettes…) de se promener en toute sécurité. L’avenue dessert l’Ecole de musique et de danse, l’Accès Jeunes Infos, le club informatique, des commerces et des cabinets médicaux… Les largeurs des voies actuelles de l’avenue de la Résistance, soit 3,50 m pour les voies de circulation et 2 m pour les voies de stationnement, correspondent aux dimensions préconisées dans les aménagements urbains. 

 

spld2008cbth024.jpg En effet, comment sécuriser les piétons et les inviter à se promener dans le centre sans limiter la vitesse des véhicules ? 

Pourquoi l’absence de Piste cyclable ? 

En zone 30, il n’y a pas d’aménagement cyclable spécifique : priorité est donnée au confort et à la sécurité des circulations douces. Ces caractéristiques sont privilégiées dans les centres villes, aux abords d’équipements recevant du public. 

 

 

  spld2008cbth012.jpg  Ce nouvel aménagement peut ralentir la fluidité de la circulation ? Non, pour la bonne et simple raison que le point noir de la circulation se situe au niveau du franchissement de la voie ferrée. Les personnes qui se rendent à Dax depuis l’avenue Foch, le boulevard Saint-Vincent de Paul et même la rue Charles Domercq s’en rendent compte chaque jour aux heures de pointe. En vérité, la question des franchissements reste cruciale mais elle ne repose pas sur les compétences de la ville. Nous pouvons nous satisfaire du futur franchissement Est prévu à court terme car totalement financé par le Conseil général des Landes au sein duquel siège Dany Michel. 

centrebr.jpg Les déplacements des véhicules d’urgence sont-ils gênés ? Le plan de circulation a été élaboré en tenant compte de cette question. Toutes les voies perpendiculaires à l’avenue de la Résistance ont été mises en sens unique « sortant » vers les quartiers, pour permettre aux véhicules d’urgence de « se dégager » en cas de saturation de la voie (exceptions : la rue Victor Hugo et la rue Camille Claudel, qui sont à double sens). 

Amélioration du cadre de vie

puce22.jpg Ce que nous avons fait pour améliorer le cadre de vie dans notre ville

Nous nous étions engagés à améliorer le cadre de vie 

Le cadre de vie est certainement un point majeur du mandat municipal. La qualité des aménagements paysagers est reconnue puisque la ville a obtenu les 3 fleurs au concours des villes fleuries. Le concours des maisons fleuries, le fleurissement des espaces verts, l’aménagement des sentiers, l’entretien du lac de Christus sont autant d’atouts qui agrémentent la vie à Saint-Paul-lès-Dax.

        spld2008cbth009.jpg
Nous nous étions engagés à créer un nouveau centre ville 

Le centre ville a été inauguré en juin dernier et tous les commerces et services sont installés. Le projet a été respecté dans sa globalité avec la réalisation du Jardin des Eaux, du nouveau fronton, de la place du centre et la rue Camille Claudel, de l’Ecole de Musique et de Danse, de la salle de spectacle de l’espace Félix Arnaudin, de l’Accès Jeunes Info, de la restauration de l’église.

spld2008cbth013.jpg
Nous nous étions engagés à créer un nouveau quartier 

Le quartier à l’est de la ville est un véritable succès avec son centre commercial dont la zone de chalandise s’étend jusqu’au nord du département. Ce quartier comprend de nouvelles réalisations comme le quatrième groupe scolaire Marie Curie, le lotissement communal La Cressonnière. Il est desservi par la nouvelle voie Gaston Phoebus.

spld2008cbth069.jpg
Nous avons fait aussi… 

La nouvelle mairie avec la construction de nouveaux bâtiments et la réhabilitation des anciens locaux. Le quatrième groupe scolaire Marie Curie. Le Théâtre de Verdure au Lac de Christus. Le nouveau stade de football à Aurus. L’aire de jeu du Bridot. La rénovation de la maison de quartier de la Pince

                                                        

spld2008cbth057.jpg

Ce que nous avons fait

puce22.jpg Ce que nous avons fait pour notre ville

  stationepurcbth1.jpg Nous avons engagé des travaux pour l’avenir de notre ville  

 La révision du Plan Local d’Urbanisme

Le Schéma directeur Assainissement/réseaux

La station d’épuration

Forage du Pont Volant

 

Ce que tout cela nous a coûté

puce22.jpg Ce que tout cela nous a coûté

Ces réalisations ont été faites sans augmentation de la dette et avec une faible augmentation de l’impôt.

 C’est le résultat d’une bonne gestion des deniers publics.

En effet, les dépenses d’une ville sont financées par :

1) La Fiscalité de la ville 

La fiscalité a légèrement augmenté comparativement à l’inflation qui a évolué d’environ 13% en 7 ans. 

Les taux n’ont été révisés qu’à deux reprises, + 3% en 2005 et + 1,5 % en 2006. Soit :

Taxes 

Saint-Paul-lès-Dax 2007  Moyenne nationale 2007 
Taxe d’habitation 

Taxe sur le foncier bâti 

Taxe sur le foncier non bâti 

15,62 % 

17,35 % 

49,80 % 

15,28 % 

21,68 % 

56,82 % 

+

2) Les aides financières publiques et ressources propres

+

3) L’emprunt   La dette de la ville par habitant a diminué entre 2001 et 2008 

            Au 31 décembre 2001             821 euros par habitants

            Au 31 décembre 2008             760 euros par habitants

=

20 Millions d’euros d’investissements entre 2001 et 2008 

br2.jpg

 

 

Davantage de proximité

puce22.jpg Ce que nous avons fait pour davantage de proximité dans notre ville

   Nous nous étions engagés à vous rencontrer régulièrement 

Des réunions de quartier ont été tenues tous les deux ans depuis 2002. Elles ont eu lieu à la salle du Temps libre, à la salle Félix Arnaudin, à la salle du Capot et à la salle d’Aurus afin de respecter un équilibre géographique. Les élus ont adopté comme principe de répondre à toutes les questions posées par la population.

  mairiecbth0381.jpg    Nous avons fait aussi… 

Des permanences du maire ont été tenues tous les mercredis matin. Près de 1200 rendez-vous ont été assurés au cours desquels le maire a reçu personnellement les Saint-Paulois.

Des permanences ont été tenues par les adjoints au maire tous les samedis matin.

Davantage de solidarité

puce22.jpg Ce que nous avons fait pour davantage de solidarité dans notre ville

  spld2008cbth024.jpg Plus de solidarité 

Près de 90 logements sociaux ont été construits. Le lotissement communal La Cressonnière propose une trentaine de lots aux ménages disposant de revenus modestes.

Une étude sur les personnes âgées isolées a été conduite en 2006. Cette étude a présenté un diagnostic et propose des préconisations sur la situation de cette population. De nouvelles actions seront lancées au prochain mandat.

  spld2008cbth017.jpg

La requalification du centre ville a permis d’installer des bandes podotactiles pour les malvoyants, d’élargir les trottoirs pour les personnes à mobilité réduite. D’autre part, l’accès aux personnes handicapées a été réalisé à la mairie, à la nouvelle salle de l’espace Félix Arnaudin, à l’école de musique…

 

OXYGENE |
Villemomble en mouvement p... |
MENS ACTION TRIEVES PASSION ! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tous ensemble pour Liancourt
| Michaël BRUEL
| UNL Vaucluse